L’Ordre du diocèse / Order of the Diocese

Ce texte a d’abord été publié dans le numéro de janvier 2020 de la Gazette du diocèse anglican de Québec et est repris tel quel. Toutes nos félicitations à Irène Brisson!

This text was first published in the January 2020 issue of the Quebec Diocesan Gazette and was taken as is. All our congratulations to Irène Brisson!


79413662_10162578337285481_8304849858485813248_o

Tel qu’il l’est décrit dans notre constitution et nos canons, « L’Ordre vise à honorer les laïcs qui, au fil des ans, ont fourni de leur temps et de leur énergie pour contribuer au développement du travail de l’église au sein de notre diocèse. »

As a long-standing member of Église St. Michael’s Church, Sillery, Irène has furthered the work of the church in a variety of capacities, including as a deputy warden, warden, organist and de facto music director, an event and outreach organizer, and most recently, as a lay reader in training.

Bien que plusieurs de ses dons pourraient être célébrés de manière plus complète, c’est celui de la musique qui représente le mieux ses qualités. En tant que musicologue réputée et organiste ayant oeuvré comme professeure au Conservatoire de musique de Québec de 1973 à 2007, Irène présente une formation et un talent exceptionnels. Mais, ce qui est encore plus exceptionnel, c’est la générosité dont elle a fait preuve en partageant ses dons pour contribuer à développer la vie de notre église.

Each week Irène spends several hours carefully selecting, practicing, and preforming a musical program that reflects the liturgical season. This musical program includes both classical instrumental pieces often drawn from the Anglican and Lutheran musical traditions, as well as a selection of hymns. As Canadian Anglican hymnody is largely in English, to support the church’s mission to be bilingual (French and English) Irène has complied a repertoire of French language hymns that have allowed her parish’s worship life to better reflect its neighbourhood.

Ce qui est le plus extraordinaire, c’est qu’Irène donne sans compter. Bien qu’elle touche l’orgue tous les dimanches (planifiant seulement deux jours de congé par année), et à plusieurs autres occasions comme des funérailles et au cours de la Semaine Sainte, elle le fait sans rémunération— du jamais-vu dans les diocèses en général, et même dans la plupart des paroisses de notre diocèse. Étant donné le niveau de ses qualifications professionnelles, une rémunération adéquate serait évidemment hors de la portée de sa paroisse. Animée d’une grande humilité, Irène ne demande rien, ne s’attend à rien — même pas d’être remerciée. Son désir est simplement d’utiliser ses talents professionnels pour Dieu et ses proches, dans la joie de servir.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s